mercredi 22 août 2012

Les inscriptions uniquement par agences agréées ?


C'est une question au stade de la réflexion, à l'approche imminente de l'ouverture des inscriptions (probablement vers le 25 Septembre, les abonnés Twitter seront les premiers prévenus). Depuis le 25 Août dernier, les modifications (gratuites) sont ouvertes.

Tout n'est pas parfait dans le monde "libre de l'internet". Les annuaires sont confrontés a toutes sortes de tentatives "exagérées", et la validation d'un site prend parfois beaucoup  (trop) de temps sur des tentatives de "tricherie".

Cette nouvelle version de l'Annuaire Français se voulant offrir le maximum d'informations aux visiteurs, rend en même temps l'inscription longue et plutôt technique si l'on veut exploiter tout son potentiel ; vitrine produits, communiqués de presse -  promotions - ou actualités, photos et vidéos de l'établissement, lien conseillés, liens amis, réseaux sociaux, les descriptions nationales, sur le département, sur la commune, le "site-link" vers les menus principaux, les autres sites (éventuellement) , le contenu du panneau coulissant multimédia ...  Un travail déjà long qui n'est pas à la portée de tout le monde pour cette première phase.

On constate, depuis l'ouverture des modifications, que de nombreux établissements (la majorité de petits commerces) ne maitrisent pas dutout le référencement  et encore moins le SEO. Du coup, même les informations gratuites ne sont pas remplies, ou mal. C'est dommage surtout pour le visiteur, pour l'annuaire, et aussi pour l'établissement qui ne profite pas des avantages, même sur les publications gratuites.

La seconde raison, ce sont les options payantes, qui nécessitent plus de connaissance pour en tirer la quintessence. 

Il y a 4 options payantes :


  •  L'inscription toutes options : le tarif est fixe, 89€ ht pour un an, soit un peu plus de 7€/mensuel. Ce tarif très attractif est un juste prix étudié pour amortir les interventions de gestion / maj qui nécessitent beaucoup de temps. Cela inclut aussi la commission du partenaire agence référenceur.
  • Le nombre de rubriques : chaque rubrique supplémentaire est facturée 89€/an -10% par rubrique additionnelle, dans une limite de 5. Pour chaque rubrique, il est possible d'avoir un petit descriptif différent en fonction de la position (pages France, page département et page locale.)
  • Le positionnement : les 5 premières places sont payantes, le reste étant par ordre alphabétique et de code postal.  Le positionnement peut soit être sur les pages France (www) dans la(les) rubrique(s), ou sur les pages département. L'encadrement du "cartouche" est d'une couleur différente pour le distinguer des autres. Les tarifs sont encore à l'étude, mais globalement, nous sommes dans une tranche qui varie de 135€ annuel pour une 5ème place sur la rubrique d'un département à 1500€/an pour une première place d'une rubrique sur les pages France (www). Sachant qu'il y a un lien de rappel sur TOUTES les pages de la rubrique, soit toutes les pages de tous les départements + communes (dans la rubrique) si l'option "France" est choisie,  soit sur toutes les pages de la rubrique sur LE département et TOUTES les communes pour l'option "département".
  • Le lien Local : l'établissement peut aussi souhaiter apparaître sur la rubrique de certaines communes d'un département voisin, ou sur tout autre communes. Cette option "annonce locale" lui permet d'afficher un lien sur les communes de son choix, sur les départements de son choix, sur les rubriques de son choix. La facturation est comptabilisée au nombre d'habitant (0,001€/hab. ou 1€/an pour 1000 habitants), avec un minimum de 30€. Tous ces liens sont internes et en dur vers la page personnelle de l'établissement, avec une ancre personnalisable.

Voici donc les motifs d'une certaine connaissance nécessaire qui nous font penser qu'il est probablement difficile de ne pas avoir un certain nombre de "mauvais" choix qui pourraient être fait au départ par les établissements qui s'inscrivent directement.Et à cela, préférer rediriger ces établissements vers des agences ou des indépendants partenaires qui apprendront vite (et bien) à maîtriser l'outil, à bien (mieux)  conseiller le client sur différentes options, tout en "protégeant" l'Annuaire Français de diverses problématiques inéducables.

Qu'en pensez-vous?
Merci de vos commentaires.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire